L'histoire de la Glacière

Depuis le 18ème siècle, le quartier du Toulon de Périgueux  dépendait des activités du moulin de Saltgourde. Celui-ci devait lui  fournir l’eau potable et faire fonctionner une tuilerie par la force hydro-motrice.


A partir de 1903, le moulin devait aussi produire de la « glace artificielle » avec obligation de loger ses cadres.  Une des 3 demeures construites à cet effet fut celle que l’on nomme encore aujourd’hui  la Glacière. Elle était entourée d’un parc. Pendant la seconde guerre mondiale, la maison servit de cache à des résistants. La proximité de la gare était un atout car la plupart de ces résistants étaient cheminots.

 

Un des derniers propriétaires fut un médecin qui y a résidé avec sa famille et exercé pendant plus de quarante ans.

 

 

La rencontre du nouveau propriétaire, Jean Luc LAVILLE,  avec la Glacière fut celle du vrai « coup de cœur » un vendredi soir sur internet, puis le lendemain pour une première « rencontre » et quelques jours plus tard pour la signature du compromis. L’entrée dans les lieux a pris 2 mois seulement.

 

Après quelques travaux de rafraîchissement, d’aménagement et de décoration dans le respect de cette demeure remarquable, les premiers hôtes  sont venus profiter de la douceur du lieu